Articles

Image49

Assemblée Générale des Puisatiers 2017

L’Assemblée Générale des Puisatiers s’est déroulée le samedi 1er avril 2017 à Flirey (54) dans les locaux de l’Auberge du Chardon Lorrain.

Le rapport d’activité et le rapport financier de 2016 présentés ont été adoptés ainsi que les projets pour 2017 et le budget prévisionnel correspondant.

Ci-dessous le bilan financier 2016 :

 

lespuisatiers_Depenses-realisees_2016

lespuisatiers_Recettes-Realisees_2016

L’orientation pour 2017

Est axée essentiellement  sur la formation des femmes afin qu’elles obtiennent grâce à leurs diverses productions ( savon, élevage, commercialisation, tissage, couture) des ressources financières leur permettant entre autre de payer la scolarité de leurs enfants, l’achat de médicaments…

Ci-dessous le budget Prévisionnel pour 2017 :

lespuisatiers_Depenses-previsionnelles_2017

lespuisatiers_Recettes-Previsionnelles_2017

P1110990

Du nouveau au Centre de Couture de Sanon

Evelyne, la nouvelle monitrice en coupe-couture a signé son contrat de travail le 7 mars 2015.

L’effectif des d’élèves inscrits reste stable. La formation est destinée essentiellement aux élèves n’étant pas admis à l’entrée au collège ou ne réussissant pas à suivre le cycle du secondaire.

Des latrines complètent l’installation du Centre de couture, elles ont été construites par les villageois de Sanon.

Deux anciennes élèves formées en couture à Sanon et actuellement domiciliées à Ouagadougou vont entreprendre une formation perfectionnante au sein du Centre de formation Afrika Tiss  dont nous avons fait la connaissance lors de notre dernière mission.

Cette formation pourra déboucher sur une embauche au sein de cette association. Elles seront chargées de confectionner des objets tels que coussins, sacs, avec les tissages réalisés par des femmes elles-mêmes rémunérées par cette association.

P1120472 - Copie allégée

Formation à la commercialisation des savons au beurre de karité

En 2016, 31 femmes de Sanon ont  appris à fabriquer des savons au beurre de karité.

Début 2017, un second cycle de formation a été mis en place portant sur l’apprentissage de la gestion et de la commercialisation de leur production.

Cette formation veut apporter un appui aux femmes dans leurs activités génératrices de revenus et son objectif est de doter les femmes de connaissances théoriques et pratiques en commercialisation et en gestion d’une savonnerie artisanale.

En préalable, la formatrice a pu vérifier l’acquisition et le respect de la technique de fabrication et des consignes de sécurité.

Le contenu de cette nouvelle formation comporte différentes notions :

– une sensibilisation des femmes à la vie associative  (l’absence de leadership dans la plupart des groupements ruraux handicape les activités collectives) : quelle organisation, quel rôle de chaque membre au sein du groupement, différence entre sa responsabilité dans l’entreprise et son rang au domicile conjugal…

– les techniques de commercialisation des produits, la notion de détermination de coût et celle de marketing simple (produit, prix, distribution et promotion).

– les caractéristiques d’un bon vendeur, les besoins du client et l’importance du client dans la vie de l’entreprise,

la gestion de l’unité de production de savon et la nécessité de rendre compte de cette gestion, en respectant notamment l’obligation d’enregistrer les mouvements de caisse.

– la connaissance des matières premières et des équipements nécessaires à la fabrication ainsi que les différentes exigences pour mieux acheter.

Cette formation a été assurée par 2 formateurs du  Centre Ecologique Albert Schweitzer de Ouagadougou.

Le coût total de la formation s’élève à  3 657 500 francs CFA soit 5 580 €uros.

Ce montant comprend 10 journées de formation, les déplacements des formateurs, le matériel didactique et les cahiers remis aux participantes ainsi que 2 journées de suivi par trimestre pendant un an auprès du groupe de femmes.

Formation commercialisation