Nos Partenaires en France

Collectivités  Territoriales

Entreprises

Fondation d’Entreprise

Associations

Municipalités de Pont à Mousson, Seicheprey  et Manonville,

Communauté de Communes Mad & Moselle,

Conseil Départemental de Meurthe et Moselle,

Conseil Régional Grand Est, Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine

Agence de l’Eau Rhin Meuse
Une inspection des agences de l’eau françaises effectuées en 2008,  au Burkina Faso a reçu un résultat très satisfaisant : 4,5/ 5.
En 2010, les Puisatiers ont été lauréats des Trophées de l’eau de l’Agence de l’eau Rhin Meuse.

Crédit Mutuel

Air Liquide

Merci aux associations  « Kel Toulois » et
« Un Puits pour Dora », qui nous soutiennent dans nos projets, organisant notamment des manifestations (concerts, représentations théâtrales…) dont les sommes recueillies sont reversées partiellement ou totalement  aux Puisatiers.

Nos Partenaires au Burkina Faso

Représentants bénévoles locaux des Puisatiers, maîtres d’œuvre locaux  des projets 

Collectivités  Territoriales

Abdou Salam KABORE,
membre de l’association Zeems-Taaba  pour Sourgou,

Francis ZONGO,
Président de l’association ADDS (Association « Aide au Développement du Département de Sourgoubila ») pour Sanon.

Ces associations aident les Puisatiers et travaillent  avec eux depuis 2001, elles coordonnent les différentes associations des villages pour obtenir des résultats cohérents.

Municipalités de Sourgou et Sanon.

La chefferie traditionnelle
& Les comités de gestion dans les villages 

Les équipes enseignantes 

La chefferie traditionnelle nous informe dans chaque village, des lieux sacrés et nous indique les secteurs possibles pour exécuter nos travaux.

Des comités de gestion sont mis en place dans chaque périmètre irrigué, dans les dispensaires et maternités, conciliant autorité traditionnelle et initiative des associations locales.
Comités de villageois,

Comité de parents d’élèves (APE) et des mères éducatives (AME).

Comité de gestion des CSPS (dispensaires-maternités)

Intègrent le développement des potagers scolaires et les techniques de maraîchage dans leurs programmes pédagogiques ainsi que
les notions d’hygiène appliquée à l’entretien des latrines et à l’utilisation de l’eau.