Nos Missions au Burkina Faso 

#

> En janvier de chaque année, des membres délégués des Puisatiers ont pour mission de contrôler les réalisations de l’année écoulée, leur conformité avec le programme établi.
> C’est l’occasion aussi de recueillir les besoins et les attentes observés et ou exprimés par la population, qui sont ensuite analysés et traités par le Conseil d’Administration et validés par l’Assemblée Générale.
> Celui-ci peut alors décider du programme de l’année à venir.

Notre organisation au Burkina Faso  

 #

> Deux représentants  des Puisatiers coordonnent les projets respectivement dans les villages de Sanon et de Sourgou.
> L’un d’eux supervise, contrôle et réceptionne les différents chantiers réalisés et rend compte au Président des Puisatiers.
> Ils sont aidés dans leurs interventions par un représentant de chaque village particulièrement motivé et impliqué dans les programmes de développement.

#

Nos deux représentants sont également membres  d’associations locales :
> ADDS (Aide au développement du département de Sourgoubila) pour Sanon,
> ZEEMS-TAABA pour Sourgou.

Ces associations aident les Puisatiers en coordonnant les différents  comités de villageois afin d’obtenir des résultats cohérents et efficaces.
Elles participent à créer les liens indispensables  entre les autorités territoriales et les Puisatiers.

Notre organisation en France 

#

> L’association est administrée par un Conseil d’Administration qui se réunit 2 à 3 fois par an, dont les membres sont élus pour 3 ans par l’Assemblée Générale organisée annuellement et rééligibles par tiers.
> Les membres du Conseil d’Administration ne perçoivent aucune rémunération, seul le remboursement de frais est possible sur présentation de justificatifs et avec l’accord du Président

Informations légales

#

> Parution de sa création au JO du 10 avril 1999 sous le n° 864.
> L’association est enregistrée en préfecture de Meurthe et Moselle sous le n° W54 3005443.
> Les statuts de l’association sont déposés à la Préfecture de Meurthe et Moselle.
> L’association est reconnue par l’Etat du Burkina Faso depuis le 14 avril 2000  et enregistrée sous le n°303.