Dispensaire Anna de Sanon

Le dispensaire de Sanon construit par les Puisatiers

Pour favoriser la santé, les Puisatiers construisent un dispensaire à Sanon

En 2005, le dispensaire nommé Anna du nom d’une bienfaitrice, a été construit et meublé par du matériel récupéré en France.

Salle d'hospitalisation du dispensaire

Le projet comporte l’utilisation d’un forage proche, la construction d’un château d’eau, l’achat d’un groupe électrogène, d’une pompe immergée et  la réalisation d’une canalisation d’environ 500 m par les villageois.

Chateau d'eau du dispensaire
Ce dispositif réalisé grâce à l’aide de l’Agence de l’Eau Rhin Meuse, permet d’assurer l’alimentation simultanément en eau et  en électricité du dispensaire et de la maternité.

Une cuisine, c’est-à-dire un local abrité composé de 2 foyers, a été réalisée afin que les familles puissent préparer les repas de leur malade hospitalisé.

En 2013, les murs de la salle d’accouchements de la maternité ont été carrelés afin de favoriser l’hygiène.

Maternité salle de travail carrelée

Depuis 2015, une installation solaire alimente le réfrigérateur à énergie mixte du dispensaire permettant ainsi la conservation des vaccins sans interruption de la production de froid. En effet l’alimentation en bouteilles de gaz est trop souvent aléatoire (nombreuses rupture de stock même sur Ouagadougou).