Formation des femmes à la fabrication des savons au beurre de karité

Formation à la fabrication de savons au beurre de karité

Cette formation a concerné 31 femmes à Sanon,

Elle a été demandée par les femmes, financée par les Puisatiers, réalisée par le CEAS (Centre Ecologique Albert Schweitzer de Ouagadougou) et s’est déroulée du 1er au 5 février 2016.

Les femmes ont appris à produire des savons de lessive, de toilette et du savon liquide de qualité. Elles ont été sensibilisées aux dangers liés à la manipulation de la soude et ont appris  les mesures préventives de sécurité à observer pendant la production du savon.

La vente des savons leur permettra d’augmenter leurs revenus.

A la fin du stage, une évaluation a eu lieu et les formateurs ont constaté une grande motivation des participantes tout au long du travail.

Pour remercier les organisateurs et les formateurs, les dignitaires du village se sont rendus sur place et les responsables locaux de l’association ADDS (Aide au Développement du Département de Sourgoubila) se sont beaucoup impliqués.

Les habitants du village ont montré un enthousiasme remarquable, ils n’ont cessé de défiler sur le lieu de la formation et ont acheté des échantillons de savon.

Par contre, des points faibles ont été notés : l’analphabétisme de la majorité des participantes rend la formation difficile et les locaux pour la formation sont inexistants. Les Puisatiers laissent à l’initiative des villageois la construction d’un local  mais prendront en charge le suivi de la formation des femmes.

Les femmes suggèrent un soutien pour d’autres formations : fabrication de pommades à base de beurre de karité, de soumbala, de yaourt. Le centre Albert Schweitzer préconise un suivi-conseil des personnes chargées de la production des savons.

Les femmes de Sourgou ont émis le souhait de suivre ce même type de formation, cette demande a été examinée par les Puisatiers et programmée en 2016 ainsi que l’achat d’un concasseur de noix de karité pour le village.